Virtualisation : quels enjeux pour l'entreprise ?


La virtualisation répond à certains enjeux auxquels sont exposées aujourd'hui les entreprises : réduction des coûts, gain de productivité, diminution de l'empreinte carbone, augmentation de la sécurité…

Comparez 5 devis réseau informatique

La virtualisation offre une réponse aux problématiques de nombreuses entreprises. Son intérêt varie toutefois en fonction de leur taille, qu'elles soient petites (TPE) ou très ramifiée (grands comptes). Les impacts de la virtualisation sur les entreprises sont les suivants.

Réduction des coûts

Réduire les coûts est souvent l'enjeu n° 1 des entreprises, notamment en période de crise économique où la stratégie repose davantage sur l'adage « faire plus avec moins ». La virtualisation offre ainsi un moyen technologique de couper les dépenses.

Réduction des coûts de matériel

La virtualisation permet de réduire le nombre de serveurs physiques de son parc informatique. En virtualisant plusieurs systèmes et applications sur un même serveur, l'entreprise minimise ses achats de machines. Auparavant, l'entreprise investissait, pour des raisons pratiques, dans un serveur pour soutenir chaque application.

Réduction des coûts immobiliers

En diminuant le nombre de serveurs de son parc informatique, l'entreprise optimise son espace disponible. La virtualisation offre ainsi un gain de place pour les PME et permet aux grandes entreprises d'optimiser leurs dépenses vers d'autres départements.

Réduction des coûts de maintenance

La mutualisation des serveurs sur une même machine facilite les opérations de maintenance de chaque serveur. Grâce à la virtualisation, l'administrateur de système d'information de l'entreprise doit s'occuper d'un nombre limité de machine. Son temps est ainsi optimisé.

Réduction de la facture énergétique

Avec moins de serveurs physiques présents dans l'entreprise, la facture d'électricité baisse.

Augmentation de la sécurité

Les mécanismes de la virtualisation permettent d'isoler des systèmes et des applications au sein de containers virtuels. La virtualisation offre ainsi aux entreprises un moyen pour optimiser la sécurité de leur système d'information. L'impact des machines virtuelles sur la sécurité est notable à plusieurs niveaux :

  • La virtualisation permet de cloisonner les systèmes et les applications dans des unités fermées (machine virtuelle), les isolant du reste du réseau, des autres services et des autres machines virtuelles où fonctionnent d'autres systèmes et applications (sauf si des dépendances ont été développées). Si une machine virtuelle plante, les autres machines virtuelles ne seront pas impactées.
  • Les machines virtuelles sont indépendantes du système hôte. Elles disposent de leur propre accès au service, de leur propre adresse (IP) sur le réseau, et de leur propre système de fichier.
  • La virtualisation permet de rendre invisible le serveur physique sur le réseau de l'entreprise et de ne faire apparaître que des machines virtuelles. Un pirate informatique ne peut voir que des serveurs virtualisés sur le réseau.
  • La virtualisation permet de s'engager facilement dans un plan de continuité d'activités. Il est possible de déplacer les machines virtuelles d'un serveur physique à un autre sans interruption de service.

Economie d'énergie

La virtualisation s'inscrit en droite ligne d'une politique de GreenIT (informatique verte). Elle permet aux entreprises de réduire leur empreinte carbone et de se conformer aux politiques gouvernementales en vigueur sur le sujet (réduire leur empreinte de 80 % en 2020).
La virtualisation est écologique à plusieurs niveaux :

  • elle permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre,
  • en réduisant le nombre de serveurs, elle diminue également les besoins en matière d'air conditionné ou de système de refroidissement des salles de serveurs,
  • en minimisant l'achat de serveurs, l'entreprise minimise également l'injection de matériaux polluants dans l'environnement.

Gain de productivité

Grâce à sa flexibilité et aux possibilités offertes par les machines virtuelles, la virtualisation lève certains barrages à la productivité en entreprise. Elle fluidifie certains processus inhérents au fonctionnement de l'entreprise.

Tests d'applications

Grâce à l'installation de plusieurs systèmes sur une seule machine, les développeurs ont la possibilité de tester et de déboguer leurs applications avant la mise en production. Ces procédures nécessitaient auparavant la mise à disposition de plusieurs machines distinctes.

Amélioration de la disponibilité des services de l'entreprise

La virtualisation permet d'associer des machines virtuelles à des systèmes clés de l'entreprise (comme le stockage) et d'y assurer en permanence l'accès. En cas de défaillance, une autre machine virtuelle permet de préserver la qualité de service.

Compatibilité entre applications

Les entreprises entretiennent souvent un parc applicatif composé de logiciels métiers hétérogènes. Des degrés d'incompatibilité entre ces applications métiers peuvent intervenir, notamment lors de mise à jour ou de montée de versions. La virtualisation permet d'assurer une compatibilité permanente des applications métiers des entreprises, en les encapsulant dans des machines virtuelles.

Le saviez-vous ? La virtualisation prépare au Cloud Computing

Théoriquement, la virtualisation représente un premier pas pour les entreprises vers le Cloud Computing (ou « l'informatique en nuage »). En créant des machines virtuelles dans leur salle informatique, les entreprises ont déjà intégré le concept. Ces machines virtuelles peuvent petit à petit être déplacées vers les plates-formes de Cloud Computing. A condition toutefois que le format des machines virtuelles soit compatible.



Devis réseau informatique
<  Article précédent : Télésauvegarde :les solutions
 
  Envoyer à des amis  |  
S'informer Comparer Décider
S'informer Comparer Décider
Powered by Prestataires.com
Powered by Prestataires.com