Contrat de maintenance :les points essentiels


Si l'entreprise décide d'externaliser une partie de sa maintenance informatique auprès d'un prestataire, elle doit signer un contrat. Voici les questions essentielles à se poser.

Comparez 5 devis réseau informatique

Définition de la maintenance informatique

La maintenance informatique consiste à confier à un service informatique interne ou à un prestataire de services la préparation, l'entretien ainsi que la réparation du matériel, de l'infrastructure et des applications du système d'information d'une entreprise. L'entreprise fait généralement appel à une société tierce. Elle peut lui confier la totalité ou une partie des opérations de maintenance. Le fournisseur peut réaliser ses opérations de maintenance sur site, à distance ou en télémaintenance.
On distingue 2 types de maintenance informatique :

  • la maintenance liée : associée à un achat de matériel et généralement limitée dans le temps.
  • la maintenance autonome : indépendamment de tout acte d'achat ou de location auprès d'un éditeur, l'entreprise fait appel à un fournisseur tiers pour des opérations de maintenance.

Pourquoi un contrat ?

Les relations entre le fournisseur de services et l'entreprise sont encadrées par un contrat. Celui-ci fixe les règles entre les 2 parties. Il définit par exemple :

  • l'étendue des opérations de maintenance : sur quelle partie du SI portent-elles ?,
  • la durée de la mission : un contrat peut être annuel et reconductible,
  • les niveaux de responsabilité de chacun,
  • la périodicité des interventions du fournisseur de services : l'entreprise dispose-t-elle d'un nombre d'interventions limité sur une période donnée ?

Obligations partagées

Si le contrat demeure relativement souple entre le fournisseur et l'entreprise, les 2 parties ont certaines obligations partagées qu'ils se doivent de respecter.

Du côté de la société de maintenance

Obligation d'information : le prestataire s'engage à s'informer sur les besoins du client et à lui livrer ces informations. Il avertit, renseigne et conseille l'entreprise avec laquelle il a signé un contrat.
Obligation de moyens : juridiquement, le prestataire se doit de mettre en œuvre tous les moyens à sa disposition pour remplir sa mission. Il apparaît que le fournisseur n'a pas d'obligation de résultats.
Obligation de confidentialité : le prestataire s'engage à ne pas divulguer les informations et données critiques de l'entreprise qu'il manipule lors de ses interventions de maintenance.

Du côté de l'entreprise

Obligation de collaboration : le client s'engage à livrer au prestataire les informations nécessaires à la réalisation de sa prestation de maintenance et le cahier des charges qui définit cette même prestation.
Obligation de paiement : que la prestation soit calculée en fonction d'un prix fixe ou au forfait, le client doit s'acquitter de sa redevance.
Obligation de réception de prestation : le client se doit de recevoir la prestation et de la contrôler. Des réserves peuvent être alors émises.



Devis réseau informatique
S'informer Comparer Décider
S'informer Comparer Décider
Powered by Prestataires.com
Powered by Prestataires.com