8 bonnes pratiquespour réussir l'intégration Open Source


Pour intégrer une solution Open Source dans votre entreprise, vous devez prendre en compte certains paramètres techniques et stratégiques. Voici 8 bonnes pratiques pour réussir votre projet.

Comparez 5 devis réseau informatique

Socle technologique compatible

Les technologies sur lesquelles repose la solution Open Source doivent permettre une intégration transparente au système existant. La solution Open Source doit proposer des méthodes (API, protocoles implémentés…) pour se connecter aux applications de votre entreprise.

Mot d'ordre : contribuer

Pour contribuer activement aux évolutions du logiciel Open Source utilisé, votre entreprise doit s'impliquer dans les communautés. Elle illustre ainsi son engagement dans l'évolution du logiciel et respecte les valeurs du logiciel libre. Son implication lui permet également d'intervenir sur les orientations technologiques du logiciel.

Interroger la communauté

Chaque modification au code apportée par votre entreprise utilisatrice doit être soumise puis validée par la communauté en amont, avant l'intégration finale.

Eduquer les employés

Coutumiers de méthodes et d'outils de travail, vos employés doivent s'habituer aux interfaces et aux fonctions des logiciels Open Source. Un accompagnement progressif facilite l'intégration du logiciel libre dans votre entreprise.

Evaluer le retour sur investissement et planifier une montée en puissance du projet

Les coûts reposent sur le développement spécifique et la maintenance. Il est donc nécessaire de rédiger précisément les spécifications techniques du projet d'intégration. L'intégrateur propose généralement des outils de mesure du retour sur investissement (ROI) pour caler les phases d'intégration en fonction des besoins fonctionnels.

Mettre en place une politique Open Source

Pour contrôler finement les évolutions du système au sein de votre entreprise, il faut énoncer les conditions d'intégration de l'Open Source. Un guide d'intégration du logiciel libre permet de :

  • définir les ressources dédiées aux contributions versées dans les communautés,
  • assurer la bonne tenue des mises à jour des logiciels,
  • garantir à votre entreprise un suivi du projet,
  • respecter le coût final du projet d'intégration (et donc du ROI).

Vérifier la conformité juridique

Il est nécessaire d'évaluer la conformité légale avec les logiciels propriétaires et Open Source déjà présents dans le système d'information de votre entreprise. Certaines licences sont incompatibles. Les directions informatiques ignorent parfois que des logiciels Open Source et libres sont entrés dans l'entreprise.

Créer un référentiel

La création d'un référentiel aide à recenser et à centraliser les logiciels Open Source déployés dans votre entreprise afin de faciliter la gestion globale.



Devis réseau informatique
S'informer Comparer Décider
S'informer Comparer Décider
Powered by Prestataires.com
Powered by Prestataires.com